Aujourd’hui on ne va pas vous montrer une vidéo humoristique. Il y a quelques jours, Netatmo International a publié sur Youtube, une vidéo plutôt insolite !? Mais je vais d’abord vous laisser regarder …

Décollage !!!


Comme le disait un certain Jérôme Bonaldi :

« C’est totalement inutile et donc rigoureusement indispensable ! »

En fait inutile, plus ou moins, car ils ont pu réaliser 2 choses. La première : tester la station en conditions extrêmes et la deuxième, récupérer des données météorologiques de la startosphère directement via la Station ! Donc certes c’est un peu gadget, mais si on peut des fois relier l’utile à l’agréable.

Comment Netatmo a fait ?

Très simplement en utilisant un ballon stratosphérique. Si vous ne savez pas ce qu’est un ballon stratosphérique, je vous laisse regarder cette vidéo du CNES :

Alors bien sûr les ballons du CNES sont beaucoup plus gros, car ils doivent transporter 1 tonne de matériels, mais le principe reste le même.

Donc la station aidée de son ballon a parcouru une distance de vol de 114 km et une vitesse maximale de 157,7 km/h, elle a pu observer la Terre vue de l’espace. Une caméra embarquée (qui nous donne cette superbe vidéo) nous prouve que cette dernière a traversée la troposphère pour atteindre la stratosphère.

 

Pourquoi faire ?

D’abord pour tester la station en conditions extrêmes, donc pari réussi et pour bien sûr faire des relevés météorologiques.

En raison d’un niveau de vapeur d’eau quasi-inexistant au cœur de la stratosphère, le taux d’humidité reste très bas avec un pourcentage de 0,1 %. Evoluant en fonction de l’altitude, la pression atmosphérique de la stratosphère atteint 7,139 hPa, un relevé extrêmement faible comparé au 1 013,25 hPa de la Terre.

Au cours de la montée dans l’espace, d’importants écarts de température ont pu, entre autres, être relevés : au décollage la température extérieure sur Terre était de 19,5°C, après 45 min de vol elle a chuté à – 40°C, une fois dans la stratosphère elle est remontée à environ 20°C, puis lors de la descente elle est retombée à – 52,7°C avant de retrouver une température initiale à l’atterrissage.

Citation Netatmo.com

Deuxième phrase un peu bateau, mais « qui peut le plus peut le moins ». Donc si la station Météo de Netatmo est capable de relever des mesures dans la Stratosphère, elle est aussi capable de mesurer votre environnement quotidien de manière très précis : température, taux d’humidité, qualité de l’air, pression atmosphérique.

Comme tous les samedis, je vous le rappelle, mais cette rubrique « #vendredi+1  » est à vous ! Si vous voyez des vidéos amusantes sur l’univers des objets connectés en général, n’hésitez pas à nous les communiquer nous les diffuserons bien entendu !

D’ailleurs si vous ne le faites pas encore, suivez-nous sur Facebook ou Twitter :

Facebooktwitter

pour ne rien rater de nos publications 😉

Bon Samedi et bon Week-end !!!

Ne manquez pas nos prochains billets ! Inscrivez-vous à notre alerte par e-mail 🙂

https://connectedlabxp.fr/wp-content/uploads/2017/06/spacenet-1024x579.jpghttps://connectedlabxp.fr/wp-content/uploads/2017/06/spacenet-150x150.jpgRodolphe D#vendredi+1Capteurs d'intérieur#vendredi+1,Netatmo,netatmo station météoAujourd'hui on ne va pas vous montrer une vidéo humoristique. Il y a quelques jours, Netatmo International a publié sur Youtube, une vidéo plutôt insolite !? Mais je vais d'abord vous laisser regarder ... Décollage !!! Comme le disait un certain Jérôme Bonaldi : « C'est totalement inutile et donc rigoureusement indispensable ! » En fait inutile, plus...Nos experts expérimentent pour vous toutes les facettes des objets connectés pour la maison
Summary
3, 2, 1… Launch! The Netatmo Weather Station took off into the space
Title
3, 2, 1… Launch! The Netatmo Weather Station took off into the space
Description

Aujourd'hui on ne va pas vous montrer une vidéo humoristique. Il y a quelques jours, Netatmo International a publié sur Youtube, une vidéo plutôt insolite !? Mais je vais d'abord vous laisser regarder ...